Aller au contenu principal
Publicité
© Guillaume Long

Comment soigner les bobos de l'été

Publié mardi 12 juin 2018 à 00:00
.
Publié mardi 12 juin 2018 à 00:00 
.
Piqûres, coups de soleil, débris de verre: la période estivale réserve toujours quelques méchantes surprises. Comment s’y préparer et à quoi vaut-il mieux renoncer.
Publicité

Les vacances en famille, c’est super! A condition qu’elles ne se retrouvent pas gâchées par une des nombreuses mésaventures qui guettent le vacancier en goguette. Petit catalogue.

Coupure au pied
Quand on marche pieds nus, les coupures menacent. Le sable et la crasse risquent d’engendrer des infections.
Ce qui aide: laissez saigner les petites plaies, cela évacue les particules d’impuretés. Puis laver à l’eau, désinfecter et coller un sparadrap. Si le saignement ne cesse pas, un bandage compressif s’impose. Pour ce faire, appliquez du matériel de pansement stérile sur la plaie et doublez avec un ou deux paquets de mouchoirs fixés par une bande de gaze. Placez la partie blessée en hauteur. Si cela saigne toujours, départ chez le médecin.
Conseil: les enfants devront désormais porter quelque temps des chaussures.

Ecorchure
S’écorcher la peau en tombant peut faire terriblement mal. Mais, heureusement, un sparadrap suffit dans la plupart des cas.
Ce qui aide: lavez les saletés à l’eau tiède, enlevez l’éventuel surplus avec une pincette. Appliquez généreusement un désinfectant non alcoolique et laissez la plaie sécher à l’air. Pour les blessures plus profondes, appliquez une pommade vulnéraire, couvrez à l’aide d’une compresse non adhésive ou de la gaze.
Conseil: n’appliquez pas un pansement en spray sur la blessure.

Piqûres d’abeille et de guêpe
Non seulement les piqûres font mal mais, pour les allergiques, elles constituent un vrai danger.
Ce qui aide: en cas de piqûre d’abeille, retirez le dard. Désinfectez et refroidissez l’emplacement piqué aussi vite que possible. Ou appliquez une tranche d’oignon dessus. Important: si la piqûre a eu lieu dans la région de la bouche, si elle génère des étourdissements, de la suffocation ou l’envie de vomir, foncez chez le médecin. En chemin, refroidir le cou et sucer de la glace.
Conseil: ne laissez pas les aliments et boissons à découvert, cela attire les guêpes et les abeilles.

Piqûre de tique
La plupart du temps, la piqûre est inoffensive. Mais, dans certains cas, elle peut entraîner une méningite.
Ce qui aide: enlevez rapidement la tique à l’aide d’une pincette pointue, afin qu’elle ne crée pas d’infection. Important: saisissez si possible la bestiole au fond, par la tête, et retirez-la doucement. Désinfectez l’endroit. Si une partie de la tique reste dans la peau et si, les jours suivants, vous constatez des symptômes de grippe ou des rougeurs autour de l’endroit piqué, allez chez le médecin.
Conseil: n’utilisez ni huile ni substance collante, sans quoi la tique vide le contenu de son estomac, y compris ses agents pathogènes.

Coup de soleil
Les coups de soleil ne sont jamais inoffensifs pour la peau. Ils se produisent rapidement, surtout chez les enfants.
Ce qui aide: en cas de brûlure légère, rincez longuement la peau à l’eau froide ou maintenez fraîches les zones touchées à l’aide de compresses froides. A cette fin, enduisez une serviette de cuisine avec du séré ou du yogourt. Il est également recommandé d’enduire les régions atteintes avec un gel d’aloe vera. Il importe en outre de beaucoup boire.
Conseil: en raison du danger d’infection, n’utilisez pas de crèmes grasses ou alcoolisées. Pour la même raison, il ne faut pas crever d’éventuelles cloques. En cas de cloques graves, voyez plutôt un médecin.

Méduses
Même un très bref contact avec une méduse peut être dévastateur. Ce sont les cellules urticantes déposées sur la peau qui causent la douleur, lorsqu’elles éclatent.
Ce qui aide: enlevez les cellules urticantes à l’aide de vinaigre, à la rigueur avec de l’eau de mer. Vous pouvez aussi apposer de la mousse à barbe sur la peau et, une fois qu’elle est sèche, la racler avec une carte de crédit. Mais évitez tout contact avec les mains et rafraîchissez ensuite la zone touchée. Important: foncez chez le médecin en cas de nausée, étourdissements ou insuffisance respiratoire.
Conseils: n’enlevez jamais les cellules urticantes avec les mains ou une serviette. L’eau douce et l’alcool font également éclater les cellules.

Piqûres de moustique ou de taon
La démangeaison provient de la sécrétion que le moustique injecte sous la peau avant de sucer. Elle anesthésie ainsi l’endroit où il pique.
Ce qui aide: frottez l’emplacement de la piqûre avec de l’eau salée, cela atténue la démangeaison. Ensuite, de l’huile de théier ou le baume du tigre peuvent aider. Ou encore, appliquez une tranche d’oignon.
Conseil: prudence en cas d’enflure importante. Ne l’éraflez pas avec les ongles, cela pourrait entraîner une infection. Des piqûres que l’on gratte peuvent aussi s’infecter dans l’eau de mer.

Insolation
L’excès de soleil est dangereux, particulièrement pour les bébés et les petits enfants. Leur calotte crânienne est mince, leurs cheveux sont épars. Un visage très rouge, des vomissements, la torpeur ou même de la fièvre sont typiques d’une insolation.
Ce qui aide: évitez immédiatement le soleil! Couchez l’enfant sur le dos à l’ombre et surélevez un peu le haut du corps pour atténuer la pression sur le cerveau. Rafraîchissez la tête à l’aide de serviettes mouillées. Important: en cas de doute, allez plutôt chez le médecin.
Conseils: veillez à ce que l’enfant ne soit pas trop longtemps exposé au soleil. Il doit porter un chapeau et boire régulièrement et en suffisance. Les enfants doivent demeurer à l’ombre entre midi et 15 heures.

Cloques aux pieds
Les pieds nus dans les chaussures ou une excursion un peu longue: gare aux ampoules!
Ce qui aide: si la cloque reste fermée et paraît superficielle, le mieux est de ne rien faire: elle va se résorber toute seule. Si elle a éclaté, désinfectez-la et apposez un pansement à ampoules. Ça rembourre et atténue la douleur.
Conseil: n’ouvrez pas l’ampoule (cloque), la peau reste le meilleur rempart contre les infections.

Pharmacie de vacances 
Ce qu’il ne faut pas oublier
● Ecran solaire avec indice de protection élevé
● Pommade ou gel contre les brûlures
● Protection contre les insectes et gel contre les démangeaisons dues aux piqûres de moustique
● Protection anti-tiques adaptée à l’âge et crème vulnéraire
● Sparadraps, bandes élastiques, compresses et bandes de gaz (autoadhésives et non)
● Ciseaux
● Pincette, éventuellement collet à tiques
● Thermomètre
● Suppositoires fébrifuges et analgésiques
● Médicaments contre la nausée
● Désinfectants
● Gouttes nasales avec effet décongestionnant pour l’avion
● Solution saline pour le nez et les yeux
● Désinfectant pour plaies sans alcool

Texte Rebecca Wyss, Journaliste au «Beobachter».

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré