Aller au contenu principal
Publicité

Enquête

© sedrik nemeth

L’homme qui a tourné le bouton sur «off» à Crans-Montana

C’est le feuilleton valaisan du moment. En pleines vacances de Pâques,
 Crans-Montana décide de fermer
 ses remontées mécaniques au nez
 et à la barbe de ses clients. A l’origine de cette opération choc, Philippe Magistretti, un homme controversé, bras droit de l’actionnaire principal
et milliardaire Radovan Vitek, qui a voulu mettre fin à sa manière aux tergiversations politiques.

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré